Témoignages d’ex aquaphobes

Pierette :”Avant, j’allais vers les autres, mais je ne laissais pas les autres venir vers moi, je me protégeais en permanence. En faisant confiance en l’eau, j’ai appris à baisser mes défenses et à faire confiance aux autres.J’ai trouvé ma place dans l’eau et ma place dans la vie , alors que ma mère ,très dominante, m’avait donné peu de place dans la sienne.” 

 

Geneviève, organisatrice de voyagesJ’ai appris à écouter mes vrais désirs et à me faire respecter.”

 

Nicole ,psychanalyste:”L’eau m’a réconcilié avec le plaisir

 

Marc , directeur des ressources humainesJ’ai découvert que l’esprit de compétition n’est pas forcément efficace.

Vaincre l’aquaphobie , c’est aussi une façon d’évoluer vers le bonheur et l’épanouissement de soi. Sur un plan collectif, les valeurs mises en oeuvres dans les stages pour vaincre les peurs dans l’eau : confiance, lâcher prise , respect de l’autre, lenteur, calme, sont presque à l’inverse de celles que véhiculent les médias et les idéologies dominantes. A ce titre, elles apportent un début de réponse au malaise des jeunes aquaphobes.

 

Michel, graphiste: “je ne fuis plus les difficultés, je sais que tout est possible puisque j’ai pu vaincre ma peur.”

 

Françoise, journaliste :“L’eau a libéré ma créativité, ma sensualité, un goût pour la démesure que je n’osais pas exprimer, l’eau n’a pas changé ma vie , elle a changé mon regard sur la vie .”

 

Anne  :“Ce travail m’a permis de prendre conscience de mon corps, de sortir d’une dépendance affective et d’une vie qui m’étouffaient. Depuis ,je décide de ma vie, j’ai divorcé et changé de travail, j’ai quitté tout ce qui me pesait. Je me sens à présent libre dans mes choix.”

Chantal , psychologue :” Au-delà de la simple rencontre avec l’eau, il y a toujours une rencontre avec soi-même.”

Ces témoignages sont extraits du livre “bien dans l’eau, bien dans sa peau” de Françoise Simpère(ex aquaphobe, journaliste) flammarion ,épuisé.

 

Expressions populaires:

“heureux comme un poisson dans l’eau”    “ça baigne ”   “c’est limpide”    “je me jette à l’eau”   “nager dans le bonheur”  ça coule de source”

 

Nager n’est pas venu à l’humanité comme rire , marcher, chanter, parler, cela s’est fait par craintes surmontées,

essais concertés, tâtonnements réfléchis, trouvailles, corrections, ajustements…